bandeau

Maxime VivasMaxime Vivas

né le à Cruéjouls dans l’Aveyron est un écrivain, essayiste et cyber-journaliste français.

Deuxième de six enfants d’une famille d’origine espagnole, d’un père mineur aragonais et d’une mère cantinière catalane, il passe son enfance à Albias en Tarn-et-Garonne, où sa famille s’installe quand il a cinq ans. C’est là, à l’école laïque, qu’il apprend à lire et à écrire4. Il montre déjà quelques prédispositions pour le français5. Il est ensuite élève du collège P.-Darasse de Caussade.

Il n’est pas question pour lui, à cette époque, d’écrire, ambition étrangère à son milieu. Il est postier à Montauban puis au centre de tri de Paris Brune.

Son roman Paris Brune, paru en 1997, dix ans après la fermeture du centre de tri, met en scène le personnage collectif des agents qu’il a côtoyés. Il lui vaudra le prix Roger Vailland et l’étiquette d’« écrivain » des PTT. De ce roman qui décrit comment de jeunes provinciaux se retrouvent postiers dans un grand centre de tri parisien et découvrent la grève (« Un combat commençait, les salaires seraient amputés, mais la monotonie du tri, l’exaspérante condamnation à vider des corbeilles de paquets, des plateaux de lettres, des sacs qui se remplissent sans cesse seraient rompues le temps d’une action fraternelle librement conduite »), Jean-Noël Pancrazi écrit, dans Le Monde : « Ce texte fera mentir tous ceux qui se plaignent que le roman français est déconnecté de la réalité sociale contemporaine ».

Dans les années 1980-1990, Maxime Vivas est ergonome européen dans une grande direction de France Télécom délocalisée à Blagnac, près de Toulouse, et concepteur de formations en ergonomie et sécurité. Il est aussi « référent littéraire » d’ATTAC-France. Venu tardivement à l’écriture, il publie dans la littérature « blanche » (essais, romans, nouvelles) et dans la « noire » (romans policiers). Il est édité en France, Belgique, Italie, Chine, à Cuba, au Venezuela et aux États-Unis.

Maxime Vivas vit aujourd’hui près de Toulouse après vingt ans passés à Paris. Il anime une émission culturelle hebdomadaire sur Radio Mon Païs à Toulouse. Il est administrateur du site d’« information alternative » Le Grand Soir (legrandsoir.info), site pacifiste, ouvert à tous les courants de la gauche et qui a publié à ce jour (août 2016) plus de 22 000 articles de 1 800 auteurs. Le Grand Soir a fait l’objet en 2011, d’un pamphlet virulent sur un site qui se définit comme de « tendance anarchiste » (Article 11). Il est signé Marie-Anne Boutoleau, pseudonyme de la journaliste Ornella Guyet qui, en recherche d’emploi, avait pressenti Le Grand Soir (site de bénévoles) et avait été éconduite par Maxime Vivas. L’article d’Ornella Guyet a reçu de vigoureuses répliques sur le site le Grand Soir.

Ouvrages

  • Paris Brune (roman), Éditions Le Temps des Cerises, Paris, 1997, 226 p., (ISBN 2841090892 et 9782841090891) (prix Roger Vailland 1997)
  • La bousculade (roman), Éditions de l’Aube, La Tour d’Aigues, 1998, 169 p., (ISBN 2876784513 et 9782876784512)
  • Écran total (polar humoristique), Éditions Jigal, Paris, 1999, 146 p., (ISBN 2951105878 et 9782951105874)
  • La cathédrale au fond du jardin (ou Pourquoi j’ai voulu tuer Louis-Ferdinand Céline) (roman historique), coll. « Pique rouge », Atout Éditions, Vallauris, 2002, 139 p., (ISBN 2912742277 et 9782912742278) (prix du Zinc 2002).
  • Comme le scorpion, mon frère (polar altermondialiste), coll. « Cerise noire », Éditions Le Temps des Cerises, Paris, 2003, 172 p., (ISBN 2841093700 et 9782841093700)
  • La tour Eiffel et le cocotier (roman humoristique), Éditions Le Léopard Masqué, Paris, 2005, 95 p., (ISBN 2350490114 et 9782350490113)
  • (en collaboration avec Danielle Bleitrach et Viktor Dedaj), Les États-Unis de mal empire : ces leçons de résistance qui nous viennent du Sud (essai), Éditions Aden, Bruxelles, 2005, 285 p., (ISBN 2930402156 et 9782930402154)(en) Estados Unidos o el imperio del mal en peor: esas lecciones de resistencia que nos llegan del Sur, Editorial José Martí, 2006, 245 p., (ISBN 978-959-09-0349-6 et 978-959-09-0349-6)
  • La face cachée de Reporters sans frontières : de la CIA aux faucons du Pentagone (enquête), Éditions Aden, Bruxelles, 2007, 266 p. (prix « Lire la politique ») – (it) La otra cara de Reporteros Sin Fronteras : de la CIA a los halcones del Pentágono, Fundación Editorial el Perro y la Rana, 2007, 253 p., (ISBN 9803969048 et 9789803969042)
  • Chroniques littéraires et impertinentes sur Radio Mon Païs (recueil de causeries radiophoniques), Éditions la Brochure, 2008, 126 p., (ISBN 2917154195 et 9782917154199)
  • Victor Hugo à La Havane, ou Deux siècles d’influence française à Cuba (guide touristico-littéraire), Éditions La Brochure, 2009, 49 p., (ISBN 2917154403 et 9782917154403)
  • Chicharra et les vautours (roman pour la jeunesse), Éditions Le Griffon bleu, 2010, (ISBN 2916422234 et 9782916422237)
  • (avec Viktor Dedaj) 200 citations pour comprendre le monde passé, présent et avenir, suivies du programme du Conseil national de la Résistance, préface de Jean-Luc Mélenchon, Éditions La Brochure, 2011, 74 p., (ISBN 978-2917154663)
  • Dalaï-Lama – Pas si ZEN, Max Milo, 2011, 131 p., (ISBN 2315002907). Le livre a été traduit en anglais (Behind the Smile : the Hidden Side of the Dalai Lama, Translated by Lisa Molle Troyer, Long River Press, 2012, 135 p., (ISBN 978-2-315-00290-0 et 978-1-59265-140-5)), allemand, espagnol, italien et chinois (mandarin et tibétain).
  • Le gueuloir. (Si Rabelais, Hugo, Céline et quelques autres se rencontraient…), Les Éditions du Léopard démasqué, 2013, 176 p., (ISBN 978-2-35831-062-8)
  • L’irrésistible déchéance de Robert Ménard, candidat du Front National, Éditions Arcane 17, 2013, 70 p., (ISBN 978-2-918721-28-4)
  • (avec Frédéric Vivas), Marine Le Pen amène le pire, Éditions Golias, 2014, 249 p., (ISBN 978-2-35472-222-7)
  • Rouges, les collines de Caracas, polar, Éditions Arcane 17, 2015, 275 p., (ISBN 978-2-918721-45-1).
  • Les déchirures, essai, Éditions Golias 2016, 75 p., (ISBN 978-2-35472-243-2).

Participation à des recueils de nouvelles

  • Toulouse, sang pour sang, Éditions du Corbeau, 2001.
  • AZF. Toulouse sang dessus dessous, Éditions Loubatières, 2001 (recueil vendu au profit des sinistrés).
  • 36 nouvelles noires pour l’Humanité, Éditions Hors Commerce, 2004 (recueil publié à l’occasion du centenaire du journal L’Humanité).
  • Corps à corps, Éditions Le Temps des Cerises, 2001 (recueil de nouvelles érotiques).
  • Les mondes d’après (postface de Fred Vargas), Éditions Golias.
  • Lignes noires, Éditions Horizons noirs.
  • Onze nouvelles (Salon du polar de Cognac).
  • 13 nouvelles noires pour un autre futur, Éditions de la CNT-RP.
  • Les 13 meilleures façons de faire faillite, Éditions Du fil à retordre, 2013, (ISBN 978-2-9544674-2-9).

Autres (en participation)

  • Toulouse, chronique d’un désastre annoncé, Cepaduès éditions, 2002, (ISBN 978-2-85428-572-7)
  • Guide des marchés de plein vent, Éditions empreinte, 2006, (ISBN 2913319424)

 

Association Feuilles d'Automne - En Mairie 09340 Verniolle

06 71 59 82 98 - feuillesdautomne@orange.fr

 

 

 

© 2019 Feuilles d'Automne - Réalisation StudioWeb.net à Foix